La Maison du Néguev

41Bzf5ZfwQL._SX331_BO1,204,203,200_

1975 : La mère de Suzanne l’emmène à Beer Sheva, dans le Néguev, pour revoir la maison où elle a grandi. Elles sont palestiniennes. La maison est occupée par des juifs. Dure épreuve.

D’exil en exil, Suzanne raconte sa vie de fille, de femme et de mère palestinienne  : une vie éclatée, une vie non choisie.

Un récit de forces et de faiblesses, lancé comme un cri qui se répercute sur les murs – ceux de la maison – celui de la honte.

Suzanne El Kenz, née en 1958 à Gaza, vit aujourd’hui à Nantes, où elle est professeur de langue arabe. La Maison du Néguev, déjà publié en Algérie et au Québec, a reçu le grand prix Yambo-Ouologuem en 2010