Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé

« Ennemis mortels », ou comment l’islamophobie vient de loin

samedi 26 octobre 2019 à 18 h 00 - 20 h 00

Navigation Évènement

L’islamophobie n’est ni un terme ni une gangrène qui date d’aujourd’hui. La représentation des musulmans par nos « élites » à la fin du 19ème siècle, en appui à la conquête coloniale, valait déjà son pesant d’obscénités, comme on peut le constater à la lecture du nouveau livre d’Olivier Lecour Grandmaison, « Ennemis mortels »‘, que l’auteur présentera samedi prochain à 18 H à la Librairie Résistances, à Paris.

Eric Zemmour ne peut même pas se faire passer pour un novateur : les soi-disant « spécialistes » et autres « experts » de la fin du 19ème siècle, rejetons de l’empire colonial français, avaient bâti bien avant lui une doctrine fondée sur les préjugés racistes.

Fatalistes, paresseux, incapables de mettre en valeur leurs terres, voleurs, et dangereux à tous points de vue, à commencer par leur « sexualité débridée », les fidèles de Mahomet étaient souvent représentés, du fait de leur religion, comme des individus peu fréquentables.

Le Coran leur aurait appris les mauvaises manières avec les femmes, soutenait par exemple Guy de Maupassant.

Universitaires, romanciers, scientifiques de l’époque coloniale, et avec eux les manuels scolaires. s’en donnent à coeur joie pour présenter l’islam comme une religion qui pervertit les croyants, et leur insuffle la haine du « roumi », (le chrétien) et plus généralement de l’Européen

Ce qui n’empêche pas la France, à cette époque, de se vanter d’être devenue la troisième « puissance musulmane », en raison des particularités religieuses des populations « indigènes » conquises et soumises à l’ordre raciste, inégalitaire, discriminatoire et islamophobe imposé par la métropole.

« Un passé qui affecte toujours notre présent et alimente les obsessions islamophobes de beaucoup de nos contemporains », explique l’auteur de cet excellent ouvrage publié à La Découverte.

Olivier Le Cour Grandmaison enseigne les sciences politiques et la philosophie politique à l’université Paris-Saclay-Évry-Val d’Essonne. Il est l’auteur de nombreux livres dont « Coloniser Exterminer », « Sur la guerre et l’État colonial » (Fayard, 2005), « La République impériale. Politique et racisme d’État » (Fayard, 2009), « De l’indigénat » (Zones/La Découverte, 2010) et « L’Empire des hygiénistes. Vivre aux colonies » (Fayard, 2014).

 

 

Détails

Date :
samedi 26 octobre 2019
Heure :
18 h 00 - 20 h 00

Lieu

Librairie Résistances
4, Villa Compoint
Paris, 75017 France
Téléphone :
01 42 28 89 52
Site Web :
http://www.librairie-resistances.com/