Un Homme très recherché

Ce qu’il y a de bien avec John Le Carré, c’est que tout en ayant tous les plaisirs des polars, grands hôtels, avions, grosses cylindrées, moteurs diesel des tacos de nuit, chauffeurs encagoulés, poches bourrées de biftons, suspens, sueurs froides, halètements de long distance runners, et même « cigarettes, whisky (ici plutôt vodka!) et p’tites pépées » qui font partie des codes, sans compter la lecture jusqu’à six heures du matin car on ne peut plus lâcher le bouquin, on a aussi autre chose que des coups de feu, des trahisons et des réglements de compte pour quelques pépites de plus dans un bas de laine justifiées par la défense d’une idéologie merdique ! Et tout John Le Carré est dans ce quelque chose d’autre.
Quant à l’Homme très recherché, on ne va quand même pas tout vous dire : partez à sa recherche.